À la UneActu liveActualité

7 banques et assurances secouées par le scandale du Boucher

La saisie de 700 quintaux de cocaïne dans le port d’Oran ne cesse d’entraîner de plus en plus de grosses tètes et de gros poissons. Le fils de Lekhdaria, Bouira, Kamel Chikhi alias el Boucher, secoue toute l’Algérie, en allant de personnes, personnages jusqu’aux institutions.

Le juge d’instruction de Sidi Mhamed a décidé d’élargir l’enquête et son cours, qui va englober toutes les personnes qui ont fait affaire avec le boucher depuis 2004.

Toute entreprise ou société qui a traité avec Kamel El Boucher, ses associés ou ses frères depuis 2004 est soumise à une enquête très stricte, malgré le fait que les informations divulguées la semaine passée parlaient d’une naissance de cet empire de drogue en 2008.

Banques, sociétés d’assurances, hauts placés dans le gouvernement… personne ne semble épargné dans cette histoire, ou beaucoup ont été limogés, d’autres ont été renvoyés à l’ombre, tandis que beaucoup attendent encore la réaction du gouvernement.

Le juge a ordonné de passer au peigne fin toutes les transactions commerciales du Boucher, depuis 2014, qu’il s’agisse d’individus, de banques, de bureaux de postes ou autre.

Transfert illicite de devise :

L’une des questions cruciales dans l’enquête, porte sur la façon avec laquelle le Boucher transférait son argent, à travers ses comptes au niveau de la banque centrale d’Algérie ou d’autres banques, en gonflant les factures d’importations, ou avec un transfert direct.

La corruption :

De grandes sommes d’argent étaient destinées à partir sous forme de pots de vin, afin de recevoir les facilités et les avantages qui lui permettaient d’atteindre ses objectifs sans être trop inquiété.

Achats de voitures, appels téléphoniques et tous les mouvements de l’homme depuis 2004 sont soumis à un contrôle par la justice algérienne.

Source: Algerie-direct

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close