Économie

Banque d’Algérie : 22 employés détournent des milliards en billets destinés à être détruits

C’est un dossier explosif que devrait ouvrir, dans les prochains jours, le tribunal de Boumerdès. Il concerne une affaire de détournement tout à fait étrange dans laquelle sont impliqués pas moins 22 cadres et travailleurs de la Banque d’Algérie.

Ces derniers sont accusés de détournement de plusieurs milliards de centimes en billets en mauvais état et destinés à la destruction. L’affaire remonte à 2017, lorsqu’un commerçant d’Alger a dénoncé à la police trois individus, deux frères et leur sœur, qui l’ont payé avec des billets de banque abîmés, rapporte le quotidien El Bilad.

Arrêtés, les mis en cause ont avoué les faits. Ils ont alors affirmé devant la police que l’argent en question leur a été remis par leur gendre travaillant à l’atelier de destruction des billets au niveau de l’agence Amirouche.

Ce dernier est vite passé aux aveux en dénonçant 21 autres fonctionnaires de la banque, dont le contrôleur du trésor poursuivis, à leur tour, pour « association de malfaiteurs », « blanchiment d’argent » et « abus de fonction ».

Lors de ses investigations, la police a récupéré 250 millions de centime au domicile de l’un des mis en cause et trois milliards de centimes chez un autre. L’enquête a également révélé l’existence de complicité pour faciliter ce détournement contre un paiement de 20 à 30% des gains. L’un des accusés avait affirmé qu’il s’adonnait à cette pratique depuis 1994.

Pour blanchir cet argent, les accusés se sont offerts des biens immobiliers. Dix accusés ont déjà été jugés par le tribunal de Rouiba qui a prononcé des peines de prison allant de 4 à 6 ans de prison ferme contre eux. Le Trésor public s’est constitué partie civile et a demandé un dédommagement de 100 milliards.

Source: Algeriemondeinfo

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close